Modes de vie traditionnels et modernisme dans l’habitat en Guyane

Nous verrons, tout d’abord, les modes d’habiter traditionnels qui étaient adaptés au climat et aux modes de vie qui y étaient fortement liés.

Bien souvent, ces modes d’habiter ont beaucoup évolué vers une uniformisation pas toujours bénéfique, c’est ce que nous étudierons dans un deuxième temps. Cette transformation de l’habitat et donc des modes de vie doit beaucoup au modernisme, c’est-à-dire au désir de modernité des Guyanais eux même, mais aussi de l’administration française qui espère développer le département par des opérations et des expériences plus ou moins heureuses.

Nous essayerons, enfin, de voir les solutions proposées plus cohérentes qui apparaissent depuis une quinzaine d’années : il faut arriver à concilier demande de modernité, réel confort et conservation d’un minimum de cadres traditionnels pour éviter la perte brusque de tous les repères, le tout accompagné par un apprentissage de nouveaux modes de vie et d’habiter issus du mariage de la tradition et de la modernité.