Dictionnaire caraïbe-français

Dictionnaire caraïbe-français du Révérend Père Raymond Breton (1665) nouvelle édition

Dans cette production française, le Dictionnaire français-caraïbe et caraïbe-français du Père Breton constitue de loin la pièce d’époque coloniale la plus remarquable.

Comme on le verra, son importance en tant que document se double d’un triple paradoxe.

D’abord, la langue décrite est celle d’Amérindiens des Antilles, qui ont subi le même sort tragique que tous leurs frères insulaires : ce peuple et leur langue ont donc disparu de leur territoire, tout en laissant des traces profondes dans la mémoire collective des Antillais d’aujourd’hui.

Ensuite, la dénomination même de la langue prête à confusion, puisque la base de cette langue appartient à la famille arawak.

Enfin, il s’agit de beaucoup plus qu’un simple dictionnaire, puisqu’à bien des égards il présente l’allure d’une véritable encyclopédie : au-delà de l’intérêt strictement linguistique, il constitue une mine de renseignements sur tous les aspects de ces Caraïbes insulaires, dont les historiens, les ethnologues et d’autres peuvent tirer le plus grand profit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *